L’éco-conception

Les emballages sont utiles et pratiques mais ils nécessitent des ressources naturelles et de l’énergie pour les fabriquer. Aujourd’hui, il existe de nombreuses solutions pour diminuer leur impact sur l’environnement dès leur conception. Les entreprises rivalisent d’imagination pour fabriquer des emballages plus légers, moins encombrants et toujours plus recyclables, en dépensant moins d’énergie. C’est l’éco-conception !

Eco-concevoir des emballages préserve les ressources naturelles

Le cycle de vie de l’emballage

Imagine un flacon de shampoing, une brique de lait ou une boîte de céréales. As-tu une idée de toutes les étapes par lesquelles passent ces emballages avant d’arriver entre tes mains ? Il y a d’abord l’extraction des ressources naturelles (par exemple on extrait le sable qui servira à fabriquer du verre), puis la fabrication de l’emballage dans une usine, son stockage dans des caisses et des palettes, son transport jusqu’aux magasins… Toutes ces étapes composent le cycle de vie de l’emballage.  Chacune d’elles a un impact sur l’environnement : l’utilisation d’énergie (eau, électricité, gaz…), la diminution des ressources naturelles, le rejet de certaines pollutions, la production de déchets... Le but de l’éco-conception, c’est d’identifier chacun de ces impacts afin de trouver des solutions pour les limiter. Et ainsi préserver la planète !

moins de cartons, moins de palettes, moins de camions

Éco-conception : les solutions

Aujourd’hui, il existe de nombreuses solutions pour réduire l’impact des emballages sur l’environnement. Les entreprises utilisent des technologies et des matériaux nouveaux qui permettent de faire tout aussi solide et efficace, mais plus léger et facile à recycler. On peut, par exemple :

  • Réduire la taille ou le volume des emballages (bouteille plus fine, boîte en carton plus petite avec moins d’espace vide entre le produit et le couvercle…) et les rendre faciles à aplatir et à vider, pour qu’ils intègrent plus facilement la collecte.
  • Introduire de la matière recyclée (carton, plastique…). Sais-tu que de plus en plus de bouteilles d’eau en plastique contiennent 25 % de plastique recyclé ?
  • Modifier à la fois le produit et l’emballage. C’est le cas de ce bidon de lessive de 3 litres qui devient un flacon de 1 litre pour le même nombre de lavages, grâce à un produit plus concentré. Il suffisait d’y penser !
  • Concevoir de nouveaux matériaux d’emballage, comme le dérivé de maïs, pour fabriquer des sacs plastique biodégradables.

solution de la suppression de l’emballage pour réduire son impact sur l’environnement

Mémo

Pour éco-concevoir un produit nouveau ou existant, il faut évaluer ses effets sur l’environnement à chaque étape de sa vie. Prenons l’exemple d’une boîte plastique destinée à conserver des aliments au frais. Si en réduisant l’épaisseur du plastique, elle laisse passer la lumière et ne protège plus aussi bien, le travail d’éco-conception est un échec. Il faut trouver une autre idée.

Les étapes de l’éco-conception

Lorsqu’un emballage est trié, chacun de nous peut agir pour limiter ses effets sur l’environnement.

Clique sur l'image pour l'agrandir