Eco-Emballages et l'EEDD

Depuis plus de 20 ans, Eco-Emballages s’engage en faveur de l’éducation à l’environnement et au développement durable (EEDD), à travers des projets collaboratifs et des programmes pédagogiques à destination du jeune public. Chaque année, ce sont plus d’1 million d’enfants qui sont ainsi sensibilisés au tri et au recyclage des emballages.

Un engagement en faveur de l’EEDD

Créé par des entreprises de la grande consommation en 1992, Eco-Emballages pilote le dispositif national de tri et de recyclage des emballages ménagers mis en place dans le cadre de la Responsabilité Elargie des Producteurs (REP). Entreprise privée agréée par l’Etat, Eco-Emballages a une mission qui s’inscrit dans une démarche d’intérêt général au bénéfice du citoyen consommateur. Elle a pour principaux objectifs de réduire l’impact des déchets sur l’environnement et de créer de nouvelles ressources grâce au tri et au recyclage des emballages ménagers. Au cœur de ses missions : la sensibilisation du grand public, et notamment des citoyens de demain. Chaque année depuis 20 ans, plus d’un million d’enfants et de jeunes adultes bénéficient notamment des deux projets pédagogiques initiés par Eco-Emballages et ses partenaires associatifs : l’Éco-Parlement des jeunes et le programme Éco-Ecole. 

L’Eco-Parlement des jeunes

Dès 1993, Eco-Emballages s’est associée au Réseau Ecole et Nature (REN) pour sensibiliser les jeunes publics au tri et au recyclage des emballages. Ensemble, ils mettent en œuvre l’un des premiers dispositifs d’éducation à l’environnement, le programme Rouletaboule en 1993. Avec lui, ils proposent un apprentissage fondé sur l’expérience te le partage, via des projets ancrés dans les territoires impliquant les familles, les entreprises, les associations et les municipalités. Le succès de Rouletaboule conduit à créer en 2004 l’Eco-Parlement des Jeunes: un programme d'EEDD destiné aux 7-18 ans. Ce dispositif vise à fédérer les classes d'un territoire en réseau autour d'un projet collectif en faveur de l'environnement. Les jeunes établissent un diagnostic de leur territoire et se concertent avec d’autres acteurs locaux pour faire émerger des propositions d’actions améliorant la prise en compte de l’environnement dans la gestion et l’aménagement du territoire concerné. Des ressources pédagogiques et méthodologiques sont mises à votre disposition sur le site Internet.

Le programme Éco-École

Depuis 2005, Eco-Emballages initie en France le programme international Éco-École, en association avec l’Office français de la Fondation pour l’Éducation à l’Environnement en Europe (Of-FEEE). Éco-Ecole vous propose une méthodologie et un accompagnement pour travailler avec vos élèves sur 6 thèmes au choix : l’alimentation, la biodiversité, les déchets, l’eau, l’énergie et les solidarités. L’objectif : établir un diagnostic environnemental de votre établissement scolaire selon le thème sélectionné. Puis développer un plan d’actions à mettre en œuvre tout au long de l’année. Ce projet global implique à la fois élèves, enseignants, élus locaux, associations locales et parents d’élèves.

Pour participer : www.eco-ecole.org / rubrique "Etablissements scolaires".

Notre démarche pédagogique

 

Eco-Emballages développe également ses propres programmes pédagogiques, qui s’inscrivent dans les principes de l’EEDD en privilégiant un apprentissage fondé sur la découverte. Le tri et le recyclage sont d’abord une question de consommation et de responsabilité. En fonction de nos modes de vie, des produits que nous achetons et que nous consommons, nous générons plus ou moins de déchets d’emballages. Notre première responsabilité est d’adapter notre consommation à nos usages (petites portions pour l’école, grands formats pour les goûters par exemple). La seconde est de trier nos emballages plutôt que de les jeter, afin de ne pas en gaspiller la matière.

Nous sommes convaincus que l’adoption durable du geste de tri passe par la compréhension des enjeux liés à la consommation et ses impacts. L’objectif de nos programmes : éveiller l’esprit critique de l’enfant, le faire s’interroger, lui faire prendre conscience de sa responsabilité en tant que consommateur, et lui montrer comment il peut agir à son échelle.