Les projets d'avenir

L’objectif fixé par l’Etat est d’atteindre un taux de 75 % de recyclage des emballages. Plusieurs actions en cours de déploiement doivent permettre d’y parvenir.

Augmenter les performances de collecte et de recyclage dans les villes

En moyenne, les Français trient 45,2 kilos de déchets d’emballages ménagers par an et par habitant. Il existe pourtant des différences notables entre le milieu urbain, où seuls 30 kilos d’emballages sont triés par an et par habitant, et le milieu rural, où un habitant trie en moyenne 56 kilos d’emballages par an.

Afin de contribuer à l’optimisation des coûts et au développement du recyclage en ville, Eco-Emballages s’applique à travailler davantage au cœur des territoires pour coopérer localement avec les acteurs du dispositif, en particulier dans les grandes agglomérations françaises.

 

Développer le recyclage des bouteilles et flacons en plastique

Aujourd'hui, seuls les bouteilles et flacons en plastique sont dans les consignes de tri. Vous pouvez donc déposer dans votre bac de recyclage.

  • Les bouteilles de soda, d'eau, d'huile, de lait, de soupe, de sauce mayonnaise ou de ketchup.
  • les flacons d'adoucissant, de lessive, de liquide-vaisselle...
  • les flacons de shampoing, bain moussant, gel douche...
  • et leurs bouchons

49% des bouteilles et flacons en plastique sont aujourd’hui recyclés. C’est un chiffre encourageant car il a fallu pour cela installer et consolider un nouveau geste de tri et bâtir des filières industrielles pérennes de recyclage. Pour autant, nous devons aujourd’hui aller plus loin et il y a donc là un effort particulier à faire pour améliorer le tri et le recyclage de cette catégorie d’emballage.

 

Expérimenter le recyclage des autres emballages en plastique

Sur un million de tonnes d’emballages en plastique mis sur le marché, seules 40% sont aujourd’hui dans les consignes de tri et 235 000 tonnes sont effectivement recyclées.

 

 

 

Pour définir les conditions d’une extension des consignes de tri, Eco-Emballages a investi 30 millions d’Euros sur 3 ans pour lancer une expérimentation, toujours en cours, sur 51 collectivités couvrant 3,7 millions d’habitants et agissant sur 3 volets :

  • L’éco-conception : 2 appels à projets pour développer la recyclabilité et l’éco-conception ; 8 projets en cours avec les entreprises de la consommation et de la distribution
  • Le recyclage matière : 2 appels à projets pour développer de nouveaux débouchés et rendre viables les filières ; 15 projets en cours avec les industriels de la reprise et du recyclage
  • La valorisation du solde : 1 appel à projets en cours qui ne peut se dissocier de l’ensemble des appels à projets.

Cette expérimentation est dès aujourd’hui très riche d’enseignements et va permettre de définir début 2014 les conditions économiques, environnementales et sociales pour le recyclage des autres emballages en plastique.

 

Poursuivre la réduction des emballages à la source

68% des Français déclarent privilégier les produits qui ont le moins d’emballages* et les entreprises ont fait des efforts pour concevoir des emballages plus légers.

Entre 2007 et 2012, plus de 100 000 tonnes d’emballages ont ainsi été évités.

Pour découvrir des exemples de réduction des emballages, consultez le Catalogue de actions de réduction à la source, qui présente les actions mises en œuvre par les entreprises adhérentes du Point Vert ou les producteurs d’emballages.

 

*Données Sociovision 2010