Développement du recyclage du PET opaque

Développement du recyclage du PET opaque
13 juillet 2016
Depuis 2010, le marché du lait de longue conservation généralement conditionné en bouteilles PEhd s’est ouvert à un autre matériau, le PET opaque blanc. Celui-ci s’est depuis, largement étendu à d’autres secteurs, comme l’hygiène, les jus de fruits et le bricolage. Il présente pour les conditionneurs, différents avantages industriels (hausse des cadences de production), environnementaux (matériau plus léger, utilisation de préformes) et économiques (matière première moins chère).

Contexte

 

Le PET opaque, déjà présent sur le marché des huiles alimentaires (bouteilles jaunes, vertes ou rouges) s’est étendu, à partir de 2010, à d’autres marchés : hygiène, entretien et beauté, boissons lactées (lait de longue conservation, crème, yaourts à boire), jus de fruit et bricolage... Il présente, pour les conditionneurs, différents avantages industriels (hausse des cadences de production), environnementaux (matériau plus léger, utilisation de préformes) et économiques (matière première moins chère).

 

Notre R&D

 

Au regard de la montée en puissance du PET opaque dans le gisement d’emballage, le COTREP a étudié en 2013 la possibilité de recycler les bouteilles & flacons en PET opaque, en mélange avec celles en PET coloré (de type bouteilles d’eau gazeuse).

 

Le COTREP a alors montré les conséquences techniques d’un tel recyclage en mélange et a défini un seuil limite d’intégration du PET opaque dans le PET coloré à 15%. Or, aujourd’hui, l’utilisation de ce matériau par les conditionneurs est telle que ce seuil est en moyenne atteint en France.

 

Plusieurs actions ont alors été lancées :

- auprès des conditionneurs dans le cadre d’une campagne de sensibilisation aux différents enjeux liés au PET opaque, au niveau national mais aussi européen ;

- auprès des autres éco-organismes européens, dans une logique de concertation et d’échanges sur ce sujet ;

- auprès d’industriels (secteurs bâtiment, énergie, automobile) susceptibles d’incorporer dans leurs applications du PET opaque recyclé.

 

Sur ce 3ème volet, le COTREP poursuit ses travaux via une étude de pré-identification de débouchés actuellement en cours, laquelle sera suivie d’un appel à projets dédié à l’industrialisation des débouchés.

 

De ces différents travaux dépendront finalement l’intégration du PET opaque dans le schéma de tri et de recyclage, ainsi que sa contribution Point Vert. de définir des prescriptions donnant lieu à la publication d’une norme sur les postures de travail en centre de tri.

 

 

Partenaires : Recycleurs, CRITT Polymères Picardie, Valorplast, ELIPSO