La collecte sélective

Compaction des collectes, typologie des quais de transfert, dispositifs adaptés aux territoires singuliers, … autant de sujets spécifiques et diversifiés pour concourir à un objectif commun : rationaliser la collecte et le tri pour développer le recyclage en maîtrisant les coûts.

La collecte sélective

La Loi de Transition Energétique récemment adoptée, et  l'évolution des modes de consommation, auront des conséquences dans les années à venir sur la collecte et le tri des déchets d'emballages ménagers : augmentation des tonnages et volumes à collecter et modification de la nature des flux de matériaux à trier. Ces changements sont l'occasion de remettre en question les modes et les schémas de collecte et de tri.

Le schéma le plus répandu en Europe est celui de la collecte en trois flux séparés (verre / papiers-cartons / plastiques métaux) et en apport volontaire. La séparation à la source des matériaux (fibres cellulosiques d’un côté, résines plastiques et métaux de l’autre) préserve leur qualité, facilite leur tri et les rend plus aptes à leur utilisation dans des filières de recyclage industrielles.  Le développement en France de ces dispositifs de collecte, potentiellement moins coûteux que le porte-à-porte, doit permettre notamment de  construire une nouvelle image de la collecte.

Eco-Emballages a réalisés une série d’études thématiques pour partager les bonnes pratiques et encourager la réflexion sur la nécessaire évolution des collectes. 

Six notes de synthèse à votre disposition pour vous aider dans vos démarches

●      Les dispositifs de collecte en France
Présentation des grandes caractéristiques et évolutions : collecte partagée, flux séparés, extension des consignes, …

●      La desserte des dispositifs de tri en habitat urbain
La ville présente le plus gros potentiel d'évolution. Point sur les axes clés pour collecter plus, mieux et à coûts maitrisés : uniformiser des dispositifs et déployer l’apport volontaire.

●      La collecte sélective dans les petites îles métropolitaines et les sites isolés de montagne
Existence de solutions adaptées et économiques aux territoires a priori difficiles à desservir.

●      La compaction des collectes sélectives
Levier de maîtrise des coûts de transport et de rationalisation des circuits.

●      Le transfert des collectes sélectives des emballages hors verre
Cartographie du parc actuel de quais de transfert et enjeux économiques et logistiques.

●      Aires de stockage des collectes sélectives des emballages verre
Recensement et bonnes règles de fonctionnement pour préserver la qualité du flux.

 

➢     Télécharger les études 

 

études