Optimiser en mesurant l’impact environnemental

Les enjeux environnementaux de gestion des déchets

Ils portent principalement sur :

  • la mutualisation des moyens techniques et financiers pour une meilleure qualité environnementale de collecte et de traitement. Dans ce domaine, l'intercommunalité a réalisé de grands progrès … qu’il faut poursuivre.
  • une meilleure performance individuelle des habitants. En soutenant une communication régulière et les ambassadeurs du tri, les collectivités incitent à mieux trier afin de recycler plus et économiser des ressources naturelles.
  • une diminution de la fréquence de collecte en réorganisant les circuits de ramassage pour réduire la production de gaz à effet de serre.

 

L’impact de la collecte

Sur l’environnement : La réorganiser des circuits de collecte peut représenter une économie estimée à 10% en moyenne. En France, 265 millions de km sont parcourus annuellement par les 15 000 bennes OM. La réorganisation des collectes permettrait une diminution d’au moins 66 millions de km, soit une économie de 52 millions de litres de gas-oil par an ou la consommation en véhicules de 35 000 foyers !

 

Sur les conditions de travail une adaptation de la collecte et du tri pour rendre les métiers des agents sur le terrain moins pénibles et dangereux

  • A court terme, supprimer tous les points noirs synonymes de danger. Par exemple pour la collecte : marche arrière, collecte bilatérale…
  • A plus long terme, améliorer leurs conditions de travail, professionnaliser vos équipes et faire évoluer les emplois pénibles vers le statut de contrôleurs qualité pour le tri

 

L’outil E-dd calcule vos indicateurs de développement durable actuels

En plus des informations déjà suivies dans le cadre de votre contrat avec Eco-Emballages,
vous vous dotez des éléments pour constituer un véritable tableau de pilotage de la collecte sélective selon ses différents axes : économique, sociale et environnemental. Vous évaluez mieux votre performance et identifiez les zones de progrès.

 

Un bonus pour favoriser le développement durable

Afin de rendre le dispositif plus vertueux, les efforts faits en matière de développement durable seront pris en compte financièrement selon 9 critères répartis en 3 catégories : économiques (maîtrise des coûts…), environnementaux (réduction de l’empreinte carbone…) et sociaux (sécurité au travail…). Les collectivités seront incitées à poursuivre cet engagement responsable et à le renforcer en accordant un bonus pouvant aller jusqu’à 8% du total de la rémunération.