Comment recycler plus de petits emballages en aluminium ?

11 janvier 2017

100 % recyclable, l'aluminium connaît un taux de recyclage de 41 %. Grâce au Projet Métal, lancé par le CELAA en 2014 en partenariat avec Nespresso, Eco-Emballages et l'AMF, ce taux pourrait s'améliorer significativement. 

Dans un contexte où le taux de recyclage des emballages ménagers doit progresser pour atteindre l’objectif de 75 %, l’aluminium, recyclé à 41 %, présente d’importantes marges de progression.

 

 

 

Capter les petits emballages métalliques

L'amélioration de ce taux passe notamment par la captation des emballages en métal de petite dimension, aujourd'hui perdus dans les refus de tri. En effet, le gisement d’emballages et assimilés en aluminium de petites dimensions ou légers (y compris ceux mêlant plastique et aluminium, mais sans les emballages cartons complexes pour liquides alimentaires) est estimé à 60 000 tonnes par an : c'est 60 % du gisement total d'emballages en aluminium mis sur le marché en France !

C'est face à ce besoin que dès 2010 le CELAA (Club de l’Emballage Léger en Aluminium et en Acier) et Nespresso, ont investi dans 4 centres de tri pilotes pour les équiper de dispositifs de tri capables de capter efficacement l'aluminimum dans leurs refus. L'objectif ? Établir la faisabilité technique, économique et environnementale de la récupération de ces emballages.

Grâce au soutien financier et technique d'Eco-Emballages et de l'Association des Maires de France (AMF), ce sont aujourd'hui 12 centres de tri couvrant plus de 5 millions d’habitants qui sont équipés pour capter ces petits emballages. Les résultats sont très encourageants puisqu'on constate en moyenne une augmentation de 50 % des quantités d'aluminium recyclé.

 

Un succès qui passe également par l'implication des collectivités, via une communication auprès de leurs habitants : en effet, une hausse significative de 20 % des tonnages a été constatée à la suite des campagnes de communication menées par les collectivités sur le tri des emballages métalliques.

 

Pour découvrir le Projet Métal en détail,
téléchargez ici notre brochure dédiée