Amiens Métropole met en place une collecte de ses papiers et de ses emballages cartons en apport volontaire

30 mars 2016

Le premier point d’apport volontaire fibreux d’Amiens Métropole a été inauguré ce samedi 19 mars, en présence des représentants d’Adelphe et d’Ecofolio. Au total ce seront 320 bornes d’apport volontaire pour le papier et le carton qui seront installées sur les 33 communes d’Amiens Métropole d’ici septembre 2016.

Un plan d’actions ambitieux en matière de tri et de recyclage des papiers et cartons

La première des 320 bornes de collecte a été inaugurée samedi 19 mars à Vers-sur-Selle, par Alain Gest, Président d’Amiens Métropole et Patrick Desseaux Vice-président, pour lancer la mise en place du tri des papiers et des emballages cartons en apport volontaire.

Ce projet est mené en partenariat avec Ecofolio et Adelphe, filiale d’Eco-Emballages, qui soutiennent  les dépenses d’investissement nécessaires au déploiement des bornes à hauteur de 75%, soit 746 521 €HT.

Les consignes de tri sont simples : tous les papiers se trient et se recyclent. Les emballages carton (cavaliers de yaourts, cartons de céréales, de biscuits, etc…) seront dorénavant à jeter avec les papiers.

Ce déploiement est accompagné d’actions de communication qui seront menées tout au long de l’année 2016 (sensibilisation en porte à porte, évènements locaux, campagnes médias, mobilisation des relais…) pour initier les habitants à ce nouveau geste. Il se déroule en même temps que l’extension des consignes de tri à tous les emballages plastiques.

 

Alain Gest, Président d’Amiens Métropole et Patrick Desseaux Vice-président inaugurent la première borne de collecte des papiers et emballages en carton

Alain Gest, Président d’Amiens Métropole et Patrick Desseaux Vice-président inaugurent la première borne de collecte des papiers et emballages en carton

 

Amiens Métropole respecte plusieurs règles d’or pour que cela fonctionne : 

  • une densification suffisamment élevée pour une proximité du service avec les usagers,
  • une bonne intégration des bornes dans le paysage urbain ainsi qu’une bonne visibilité  afin de réduire les nuisances (dépôts sauvages et actions de vandalisme),
  • des emplacements accessibles (lieu de passage quotidien, possibilité de se garer à proximité),
  • des consignes de tri clairement visibles pour faciliter le geste des usagers.

Une démarche exemplaire et avantageuse

Le choix de l’apport volontaire des papiers et cartons, en collecte séparée des autres emballages est considéré comme exemplaire car cela permettra  :

  • d’optimiser la collecte par l’allégement des sacs jaunes et réduire le volume utilisé dans les bacs (pour permettre ainsi une réduction de la fréquence de collecte à tous les 15 jours) ; 
  • de garantir une bonne qualité des papiers et des cartons qui auraient pu être souillés par les pots et barquettes plastiques ;
  • de maîtriser les coûts de tri.

Avec l’apport volontaire les habitants bénéficient d’un service de proximité disponible 24h/24, sans avoir à stocker des sacs ou bacs de collecte chez eux ou sur les trottoirs.

La mise en place du tri des papiers sur Amiens Métropole va ainsi permettre de réduire d’ici fin 2016 les dépenses d’environ 120 000€ à 130 000€ par an, amortissement des bornes comprises.

Pour Catherine Le Pober, Directrice Régionale Nord chez Eco-Emballages : « Amiens Métropole s’est déjà engagée dans un plan d’actions ambitieux en matière de tri et de recyclage du verre et des emballages plastiques (extension des consignes de tri) avec le Plan de relance. Désormais cette collectivité dynamique poursuit l’amélioration de sa collecte sélective en s’attaquant aux cartons et aux papiers. Grâce à ce nouvel engagement remarquable, Amiens Métropole s’inscrit définitivement dans une démarche tournée vers un dispositif d’avenir. »